[ #Skefkef 4 ] Day 6 : le jour où tout le monde est là

m

[ #Skefkef 4 ] Day 6 : le jour où tout le monde est là

Aujourd’hui c’est samedi. Et samedi est un jour spécial dans la résidence. C’est le jour de production ultime, tout le monde commence a stressé. Moi-même je galère avec mon texte que j’ai pas encore livré. C’est normal puisque de mon coté je fais plusieurs tâches et j’oublie des fois de faire l’essentiel.

En parlant de texte, je viens de découvrir cette journée une jeune femme et un jeune homme qui cartonnent sur le web et qui font équipe avec nous, franchement je suis vraiment surpris du niveau. Pendant la production de ce numéro, il y a vraiment des gens qui font un excellent travail ailleurs que sur skefkef. Je crois que j’ai des bonnes pistes pour des ” insane people ” et des ” mad people ” qui font du travail génial. Vive cette ambiance qui nous motive dans ces moments pas très cool de la vie en général.

Toutefois, revenons au sujet de base qui est Skefkef et pour vous rapporter ce qu’on a fait aujourd’hui. En principe, nous avons encore une fois commencé très tôt le matin avec une présence assez conséquente. C’est toujours le cas pendant les samedis, tout le monde vient et on a fait connaissance avec les gens qu’on ne connaît pas, ceux qu’on connait et qui travaillent pendant la semaine sont aussi venus nous voir et présenter leur travail.

Tout va bien même si la tension augmente. C’est là où il faut bien gérer le stress et c’est là où il faut bien gérer le temps avec une façon qui ne va pas créer de la tension au sein de l’équipe. Voilà quelques conseils et best practices que nous suivons dans ce projet très agile :

  • Suivre l’avancement constament sans déranger : tout le temps il faut que vous soyez avisé de ce que font vos équipes, sans être présent en permanence pour ne pas devenir l’épée de Damoclès.
  • Les pauses c’est pas un choix : donnez des pauses et obligez vos équipes à en prendre. Ce point est clair.
  • Bien planifier et bien distribuer le calendrier du projet : c’est là où vous devez faire une planification qui soit plus ou moins implicite, vous êtes dans les délais, mais vous n’êtes pas dans les deadlines et le stress qu’exige la livraison.
  • Il y a des fois où c’est impossible de finir le travail dans les délais : s’il y a moyen de le reporter tant mieux, s’il y a moyen de ne pas le faire tant mieux et si vous devez le faire expliquer au partie prenantes qu’il prendra plus de temps.
  • Concentrez-vous à fond : des fois et même souvent, vous avez besoin de faire le travail d’une manière à ne plus communiquer avec le reste du monde. Vous gérez aisni au mieux votre temps parce que vous êtes concentré.
ceux qui font des textes avec ceux qui font l'illustrations se sont rencontré pour avoir du feedback de tout part c'est la ou j'ai découvers la jeune Farah et j'ai redécouvers le grand Lahbichi je suis flatté de les avoir, ils écrivent en darija et ils écrivent bien

Ceux qui font des textes avec ceux qui font l’illustrations se sont rencontrés pour avoir du feedback de toute part. C’est là où  j’ai découvert la jeune Farah et le grand Lahbichi. Je suis flatté de les avoir. Ils écrivent en darija et ils écrivent bien !

le déjeuner est devenu une tradition, une tradition ou fait la rencontre entre membre de l'équipe et on se découvre, c'est des simples sandwichs que tout le monde monte au fure et ... c'est ainsi la communication passe très très bien entre un peu de fromage de chevere de la charcutrie et une salade verte

Le déjeuner est devenu une tradition. Une tradition où se fait la rencontre entre membres de l’équipe et on se découvre les uns les autres. C’est des simples sandwichs que tout le monde compose au fur et à mesure … C’est ainsi que la communication passe mieux alors que l’on discute entre un peu de fromage de chèvre, de la charcuterie et une salade verte.

il y a surement des amitié qui se forgent mais pas que ça il y a beaucoup de potentiel collaboration et des débats hors de notre sujet des débats que la societé mène en générale puisque ces jeunes là a eux seuls repéresentent beaucoup de classes social beaucoup de divergences et de convergences ... c'est eux la societé mais une societé seine qui discutent qui n'est pas d'accord mais c'est pas grave on peut tout discuter

Il y a sûrement des amitiés qui se forgent mais pas que ça. Il y a beaucoup de potentiel collaboration et des débats hors de notre sujet. Des débats que la societé mène en général puisque ces jeunes-là à eux seuls représentent différentes de classes sociales. Beaucoup de divergences certes, mais aussi pas mal de convergences. C’est eux la société, mais une société saine qui discute, qui n’est pas forcément d’accord. Mais c’est pas grave puisqu’on peut tout discuter.

Faut le reconnaitre ce jeu le jenga je le connaissais pas avant aujourd'hui je viens de le découvrir les gars se sont bien amuser en y jouant je crois

Faut le reconnaître ce jeu, le Jenga, je ne le connaissais pas avant aujourd’hui. Je viens de le découvrir et les gars se sont bien amusés en y jouant apparemment.

un autre débat très important maintenant qu'on a les éléments il faut les monter c'est une maquette qu'il faut faire et c'est notre aicha nationale qui va la faire c'est très l'exercice le plus important après la prod cette post prod ou se jour le tout du produit

Un autre débat très important. Maintenant qu’on a les éléments, il faut les monter. C’est une maquette qu’il faut faire et c’est notre Aïcha nationale qui va la faire. C’est l’exercice le plus important après la prod où se joue le tout du produit.

Encore une journée fatiguante, mais vive skefkef ça continue et c'est très motivant de bosser sur ça

Encore une journée fatiguante, mais vive Skefkef ! Ca continue et c’est très motivant de bosser sur ça 🙂

No Comments

Post a Comment