Interview : Zoom-in sur le Ramadan Sketchbook de cette année avec Khalid JIBJIB

Interview : Zoom-in sur le Ramadan Sketchbook de cette année avec Khalid JIBJIB

Ramadan Sketchbook 2015, était encore une fois un lieu de rencontre virtuelle qui a su réunir créativité, motivation, challenge et dessin… Avec plus de 3.500 membres cette année. Nous avons pu constater de nouveaux challengers de différentes nationalités, à l’affiche cette année et notamment nos amis les algériens qui ont su faire battre nos cœurs avec leurs illustrations et dessins pleins d’humour et de créativité.

Avec 29 thèmes proposés par les administrateurs du groupe cette année, il y a eu des hauts et des bas au niveau des participations comme chaque année. Lorsque les thèmes semblent compliqués et demandent un minimum d’imagination, les participants hésitent à sortir de leurs zones de confort.

Contrairement aux années précédentes, Ramadan Sketchbook avait consacré un prix aux participants qui réussiront à dessiner tous les thèmes du mois dans les délais. Cette année un seul membre du groupe a réussi à finir le challenge, Khalid Jibjib a eu l’amabilité de répondre à toutes nos questions pour cet article.

Q – Qui est Khalid Jibjib ?

R – Khalid Jibjib est un jeune marocain de 28 ans, originaire de la ville de Khénifra, étudiant à l’ISTA en dessin de bâtiment. Gagnant du prix FIBADET de cette année avec un album de bandes dessinées sous le titre de « Fernas »

Q – Que penses-tu de Ramadan Sketchbook ?

R – Ramadan Sketchbook était l’occasion à saisir pour progresser en dessin, les thèmes me poussaient à réfléchir et faire beaucoup de recherches avant de commencer à dessiner…

Q – Comment as-tu réussi à rester motivé aussi longtemps pour finir le challenge contrairement aux autres membres ?

R – Durant les longues journées de ramadan je n’ai pas de boulot et pas de cours non plus vu que c’est les vacances, donc je dormais le matin et à partir de 14h je me mettais à dessiner (routine quotidienne) donc c’était l’occasion de faire le thème du jour. Ce qui me motivait le plus c’était les autres participations et surtout celles des Brain Oil Factory, et sans oublier le prix bien entendu ! Je regardais des tutoriaux la nuit et j’exerçais le lendemain en après-midi, c’était franchement l’occasion pour se perfectionner en apprenant de nouvelles choses.

Q – Si tu étais Admin dans ce groupe que voudrais-tu changer ?

R – Si j’étais Admin les thèmes auraient peut-être été différents, avec un certain lien… Par exemples si le thème d’un jour X est de dessiner un personnage spécifique, le jour X+1 il faudra dessiner l’environnement qui lui correspond le plus, comme ça tout le monde pourra traiter le même sujet en dessinant ce qu’il fait le mieux … Et puis il n’y avait pas de caricature, aucun des thèmes ne demandait à ce qu’une personnalité connue soit dessinée ou caricaturée. Certains thèmes étaient trop vastes et les participants finissaient par se perdre.

Q – Maintenant que Ramadan Sketchbook est fini, tu as d’autres plannings artistiques ?

R – Oui, je voulais continuer à m’entrainer sur certains tutoriaux pour ainsi me faire un portfolio respectable, sinon je viens de voir que les inscriptions de participation au Ficam 2016 sont lancées, et je compte bien tenter le coup en animation, pourquoi pas après tout, cela me ferait un nouveau domaine à explorer…

Q – Quelque chose à ajouter pour l’article ?

R – Oui je voudrai remercier les Admins du groupe, ainsi que tous les autres participants et j’aurais bien voulu voir une page ou un autre groupe marocain avec le même concept mais avec des challenges qui durent une semaine, ça sera un excellent entraînement pour le reste de l’année, pour compléter l’entrainement intensif de Ramadan Sketchbook.

Juste pour rappel, le groupe ramadan sketchbook est un groupe public mais qui n’ouvre ses portes que durant le mois sacré de Ramadan, en donnant un thème par jour aux participants qui se voient motivés à dessiner ou aux spectateurs qui se laissent amuser par les dessins créatifs.

No Comments

Post a Comment