Ftw’art 2015 : Colokolo revient avec le festival des arts du cirque et de la rue

v

Ftw’art 2015 : Colokolo revient avec le festival des arts du cirque et de la rue

Pour la troisième année, le cirque et les arts de la rue investissent les anciens abattoirs et les places publiques de Casablanca pendant le mois du ramadan 2015. L’année dernière fût celle du grand défi et le pari a été gagné : plus de 4.000 spectateurs, 2 créations cirque 100 % marocaine présentées dans le centre-ville de Casablanca et une création in situ lors de la soirée de clôture aux anciens abattoirs, l’occasion pour le public de (re)-découvrir ce lieu unique, de la grande cour aux écuries, espaces d’expérimentation dédié à la création circassienne. Nous voici aujourd’hui en 2015. L’année de tous les possibles. Les artistes de cirque marocains échangent, se structurent et s’organisent pour tenter de réaliser leur rêve collectif : créer un lieu d’entrainement et de recherches artistiques et monter un événement annuel dont le but est de promouvoir les arts du cirque en créant des spectacles de qualité et empreints de notre culture locale.

Cette 3e édition se veut d’être, également, celle de la pérennisation.

FTW’ART un projet qui se construit pas à pas, basée sur du volontariat mais qui ne peut connaître un rayonnement plus important sans l’implication des pouvoirs publics, des mécènes et des décideurs territoriaux. Malgré leur curiosité face à tant d’audace, leurs soutiens restent à ce jour encore timides.

Nombreux sont ceux qui n’y croyaient pas. Un festival de arts du cirque et des arts de la rue porté par de jeunes artistes à Casablanca ? D’autres trouvaient qu’un tel projet était déraisonnable. Aujourd’hui, nous confirmons avec cette nouvelle édition que le déraisonnable a du bon, il est le moteur de nos actions et le leitmotiv de notre esprit circassien. La prise de risque n’est-il pas indissociable du cirque ?

L’espoir balaye les doutes en même temps que les obstacles et les pessimistes.

Ce projet n’existe pas par hasard c’est le résultat logique d’engagements passionnés, de persévérance, et d’énergie perpétuellement renouvelée qui lient ces jeunes aux arts de la rue et aux arts du cirque. Une aventure affective et artistique. Une histoire va s’écrire maintenant qui participera de la notoriété du cirque actuel et des compagnies, tant au plan local qu’au niveau national, puisque nous continuons à y croire.

Elihtirassi Yassine – Colokolo des arts de la rue

No Comments

Post a Comment