Théâtre : Poutite, l’histoire de la théière magique

Théâtre : Poutite, l’histoire de la théière magique

“Poutite : l’histoire de la théière magique” raconte l’histoire d’un jeune homme nommé Poutite qui se sent prisonnier du fonctionnement absurde de l’environnement où il vit. Il décide de rompre tous les liens qui le rattachaient au monde et sa famille, le jour où Said (son père) lui demande de suivre ses traces et de s’engager dans la police. Troublée par le comportement de Poutite, Tourya (sa mère) demande l’aide de Nassma, célèbre animatrice d’une émission sociale. Nassma accepte de leur venir en aide. Afin de soigner leur image et donner l’air d’une famille modèle, les membres de la famille décident d’étoffer la décoration du salon avant l’arrivée de l’unité de tournage. Et c’est à ce moment là où tout bascule… « Poutite » est un projet d’art vivant qui raconte l’histoire d’une société où l’homme est séparé du monde et de ses semblables à cause de son désir vorace de posséder. Le spectacle se compose de quatre tableaux. L’évolution des situations tout au long du spectacle nous révèle le visage de chaque personnage. Le jeu des comédiens est naturaliste au sein de situations absurdes.

“Nous nous sommes basé dans l’écriture de ce spectacle sur une caractérisation psychologique des personnages, allant de l’autorité incarnée par le père jusqu’à l’absence incarnée par le fils. Le conflit naît de cette détermination psychologique. Nous nous sommes également appuyés sur des espaces de vie et des pratiques quotidiennes reliées à l’imaginaire collectif, afin de donner à voir une obsession du paraître, des codes, des habitus de la société marocaine, qui sépare les individus, les uns des autres” explique Hind Oudrhiri auteur de la pièce. L’histoire de « Poutite » commence donc dans un monde où l’apparat prime sur le sens. Ce contexte générateur de tensions, nous révélera des lieux où se rencontrent les désirs et les frustrations des personnages. La première représentation de la pièce de théâtre “Poutite : l’histoire de la théière magique” aura lieu ce samedi 06 juin 2015 à 17h30 à l’Uzine au 19 boulevard Mouatamid Ibnou El Abbad, Ain Sbaa, Casablanca.

poutite-equipe

 

A propos des auteurs

Hind Oudrhiri : Née en 1987 à Oujda, Hind Oudrhiri vit et travaille à Casablanca. Elle est diplômée de l’école Nationale d’Architecture de Rabat. Son travail orbite autour de plusieurs disciplines limitrophes à l’architecture de la scénographie au design en passant par l’art. Hind Oudrhiri envisage le métier de l’architecture comme une perpétuelle expérimentation d’idées et de situations. C’est parce elle considère l’architecture fondamentalement comme un acte d’altérité, qu’elle estime nécessaire, d’être à l’écoute des formes d’expression, des gens dans la ville, et de s’ouvrir aux disciplines qui peuvent enrichir sa pratique. Le travail de Hind Oudrhiri a été présenté à la Biennale de Venise d’architecture dans le cadre de l’exposition Young Arab Architects, et ensuite à l’IMA dans le cadre de 25 ans de créativité arabe. Elle présente ses dessins à l’artothèque Champagne Ardennes 2012-2014.

Amine Ait Hammou : Né le 1985 à Casablanca, il a étudié les arts de Visuel à l’Institut national des Beaux-Arts de Tétouan 2004/2005, puis le théâtre et la mise en scène, à l’Institut national des arts dramatiques et de l’animation culturelle 2005/2008. Enfin, il a rejoint l’École des arts visuels de Marrakech-section cinéma, où il a obtenu u diplôme de directeur de la photographie. Sur 2009, il a dirigé le spectacle KHBIIZ (une adaptation du texte «du pain, plein les poches » par Matei Visniec). A l’école ESAVM, il développe un travail sur la symbolique de l’image au Maroc, et réalise son premier court-métrage «un film premier» en 2011. En 2012, il initie un projet interdisciplinaire L’7ATTA, entre arts Visuels et le théâtre, ce projet présente un univers où les images de personnagent se superposent, afin de réévaluer la notion de la «beauté idéale» dans la société marocaine

No Comments

Post a Comment